RMC

Affaire Vincent Lambert: "Conformément à la loi, il convient de le laisser mourir tranquillement, naturellement"

Le processus d'arrêt des soins de Vincent Lambert, en état végétatif depuis 2008, doit intervenir à partir de ce lundi à l’hôpital Sébastopol de Reims ou l'homme est en soins depuis 10 ans. Pour Bernard Devalois, médecin à Bordeaux, il faut arrêter cet acharnement des soins et laisser s'exprimer le droit de mourir.