RMC

Après la mort de Steve Maia Caniço, "la reprise en main d'Edouard Philippe montre la fragilité de Christophe Castaner" selon Amélie Lebreton

L'exécutif et Edouard Philippe sont en première ligne après la mort du jeune Steve. Mercredi, lors d'un déplacement dans l'Essonne, le chef du gouvernement à apporter "tout son soutien" au ministre de l'Intérieur. Selon Amélie Lebreton, cofondatrice de l'agence de communication Coriolink, Christophe Castaner est clairement désavoué après cette séquence.