RMC

Ce viticulteur bio condamné à détruire 2.000 bouteilles car son vin serait trop acide?

La préfecture d'Indre-et-Loire veut faire détruire 2.000 bouteilles d'un vin réputé, réclamé par des chefs étoilés, car son taux d'acidité serait supérieur à la norme européenne malgré des contre-expertises prouvant le contraire.