RMC

"Dépendant", "sénile", "grabataire": le secteur de l'aide aux personnes âgées veut en finir avec "les mots qui font mal"

Des experts du secteur ont appelé mercredi à en finir avec "les mots qui font mal". Selon eux ce lexique risque de rendre les métiers du grand âge moins attractif, alors que la profession peine à susciter des vocations.