RMC

Depuis 2006, il paie les impôts de son homonyme: RMC vient en aide à Francis qui n'arrive pas à se faire entendre des finances publiques

RMC S'ENGAGE POUR VOUS - Aujourd'hui, on évoque le problème de Francis, qui paye les impôts d'un homonyme né le même jour et dans la même ville que lui.

Francis a 83 ans. Il s’appelle Francis Lopez et vit à Montpellier. Et il convient de l’appeler "Francis numéro 1" parce que quelque part en France, il y a un autre Francis Lopez, "Francis numéro 2". Et tous les ans depuis 2006, l’organisme de retraite AG2R se trompe de Francis au moment de la déclaration de revenus. Et devinez qui paie les impôts de Francis numéro 2 ? Et bien, c’est notre auditeur "Francis numéro 1":

"Je suis né dans la même ville, le même jour avec le même prénom. On s’appelle Francis Lopez, tous deux nés à Oran, le 6 octobre 1938. On a le même numéro de sécurité sociale sauf les trois derniers chiffres. J’ai commencé à avoir des problèmes en 2006 et aujourd’hui c’est moi qui paye ses impôts. L’ennui c’est que si rien ne se passe je serai prélevé sur les années prochaines s’ils font toujours la sourde oreille, s’ils ne veulent pas régler cette affaire", raconte Francis à RMC.

700 euros d'impôts payés pour un autre

Cela fait donc des années que ça dure cette histoire. Pendant longtemps, Francis numéro notre auditeur s’en sortait parce qu’il déduisait les sommes versées à Francis numéro 2 du total de ses revenus. Et quand on est passé au prélèvement à la source il a continué mais visiblement ça n’a pas fonctionné. Il a payé déjà quasiment 700 euros d'impôts pour des sommes jamais reçues. Et à 83 ans, il continue son parcours du combattant:

"Je suis allé plus de cinq ou six fois au service des impôts et ils n’ont jamais pu régler cette affaire-là. AG2R, au téléphone, c’est impossible d’avoir le bon service. On me dit toujours que je suis au mauvais service. Je fais le tour des services AG2R et je retombe au départ sans réponse".

En désespoir de cause Francis a fini par écrire à RMC à l’adresse rmcpourvous@rmc.fr.

Contactés par RMC, la Direction générale des finances publiques et AG2R ont assuré que le problème devrait se régler en quelques jours. Il faudra aussi que notre auditeur se fasse rembourser par les impôts. Pour cela la Direction Générale des Finances Publiques assure à RMC que Francis doit faire une réclamation sur internet.

Les allers-retours de Francis dans des centres des impôts ont donc bel et bien été inutiles...

>> A LIRE AUSSI - Réservations perdues, SAV débordé: RMC vient en aide à Mounir et sa famille face à leurs vacances qui ont viré au cauchemar

Marie Dupin