RMC

Éric Ciotti: "Oui, a bien des égards, nous avons un gouvernement d'amateurs"

En pleine concertation à l’Assemblée Nationale sur la réforme des retraites, Éric Ciotti, député des Alpes-Maritimes était l’invité des "Grandes Gueules". Il a dénoncé la lenteur des discussions qui "arrange" LREM et les Insoumis.

"Nous demandons au gouvernement de retirer le texte qui, comme le dit le Conseil d’État, est inadapté. Il est mal préparé, mal anticipé, incompris". Invité des "Grandes Gueules de RMC, Eric Ciotti ne mâche pas ses mots.

Pour le député Les Républicains, ce blocage parlementaire arrange bien les deux côtés. "On voit ce matin et cette nuit, que ce sont davantage les députés En Marche que les autres qui font durer (les échanges)".

"Les députés LREM attendent et se renvoient la balle avec les Insoumis"

"Ce matin (jeudi), on a passé 200 amendements. C’est un rythme très rapide. Donc on voit que les députés En Marche attendent et se renvoient la balle avec les Insoumis".

"Nous, on a une position responsable, on est un parti de gouvernement, rappelle Éric Ciotti. On a porté un contre-projet. On voudrait qu’il soit débattu. On a déposé des amendements, j’en ai déposé sur des actions concrètes".

"L’avis du Conseil d’État a rarement été aussi sévère sur un texte"

Pour lui, le problème repose principalement sur le financement de cette nouvelle réforme des retraites.

"Comment parler d’un projet sur les retraites sans prévoir le financement de ce projet ? Ça fait 3 ans que M.Delevoye était censé tout préparer. On voit que derrière chaque mesure, il y a des incohérences, des imprécisions, des incertitudes. L’avis du Conseil d’État a rarement été aussi sévère sur un texte".

Alors ce gouvernement est-il un gouvernement d’amateurs? "Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Emmanuel Macron qui le dit. Oui, a bien des égards, ils apparaissent comme amateurs".

Les Grandes Gueules (avec Maxime Trouleau)