RMC

Ecrans à l'école: "Il n'y a aucune étude qui permet de dire qu'on apprend mieux avec le numérique"

Pour l'ingénieur Philippe Bihouix, co-auteur du livre Le désastre de l'école numérique, le tout-numérique à l'école n'est pas forcément une avancée. En tout cas, il ne permet pas un meilleur apprentissage, expliquait-il ce mercredi matin dans Bourdin Direct.

Le numérique s'impose de plus en plus dans les écoles: tablettes tactiles, ordinateurs, le métériel informatique commence à faire partie du matériel d'apprentissage.

Pourtant, selon l'ingénieur et essayiste, Philippe Bihouix, co-auteur du livre Le désastre de l’école numérique: plaidoyer pour une école sans écrans, il n'est pas prouvé que le numérique facilite l'apprentissage: "Aujourd'hui on veut numériser à tout prix. D'un point de vue pédagogique il n'y a aucune étude qui permet de dire qu'on apprend mieux avec le numérique. Le peu d'études qu'on a comme Pisa qui montre qu'il n'y a aucune corrélation entre l'école de numérisation de l'école et les résultats des élèves. Certains pays réussissent très bien avec peu d'effort numérique".

"On peut faire plein d'innovations pédagogiques sans numérique"

Philippe Bihouix estime même que le numérique empêcherait toute autre forme d'innovation: "Si vous mettez des élèves devant des écrans vous allez avoir un succès d'estime, et on confond avec la motivation pour le contenu. On peut faire plein d'innovations pédagogiques sans numérique. Ce qui est terrible c'est qu'on ne peut pas concevoir l'innovation sans numérique. Mais on est venu mettre le numérique à tout prix".

Et de s'inquiéter pour le futur des profs: "Les chauffeurs de taxi vont disparaitre parce que ce seront les voitures autonomes, les agences bancaires vont disparaitre parce que ce sera la banque en ligne et vous croyez que l'école va rester comme ça? On va rester vers 30/50% de matière numérisés et je pose la question: ce sera combien de profs en moins?"