RMC

Frais bancaires pour gestion des comptes courants: "Cela confine à un véritable racket"

TEMOIGNAGES - A partir du 1er janvier prochain, les clients de la BNP Paribas et de la Société Générale vont voir la gestion de leurs comptes courants être facturés. Ils vont devoir payer entre 2 et 2,50 euros par mois, soit près de 30 euros par an. Rencontrés par RMC, les usagers accusent le coup.

Vous faites partie de la dizaine de millions de clients de la BNP Paribas ou de la Société Générale? Préparez-vous, car à partir du 1er janvier prochain, vous allez payer entre 2 euros et 2,50 euros par mois pour des frais de tenue de votre compte courant. Ces euros serviront à payer les prestations de base et viendront s'ajouter aux frais de découvert, de rappel par SMS ou de carte bancaire et ils vous seront prélevés même si votre compte est inactif. En clair vous n'y échapperez pas, sauf si vous avez souscrit à un package, une offre payante de services groupés.

Depuis deux ans, cette pratique se généralise parmi les établissements bancaires mais elle crispe les usagers. Par exemple, Lila s'est montrée très étonnée lorsqu'elle a appris la nouvelle, devant un distributeur de la Société Générale: "Ça peut monter jusqu'à 30 euros par an. C'est quand même une petite somme. D'autant plus que l'on ne s'en rend jamais compte. Ce n'est jamais écrit en gros sur la première page. C'est en tout petit et on ne le voit pas".

"Le montant n'est pas tellement fameux mais…"

Stépan, lui, a pris les devants. Il a rendez-vous dans la semaine avec son conseiller pour négocier les 30 euros supplémentaires de gestion de son compte à la BNP Paribas. "Le montant n'est pas tellement fameux mais, un jour ou l'autre, ils peuvent le passer à 50 euros. Vous avez acceptez, c'est fini. Il faut arrêter". En 2016, seulement 11 banques sur une centaine ne factureront pas les frais de tenue de compte.

"Jusqu'en 2012-13, très peu de banques le facturait et puis il y a eu un changement, rappelle Ludovic Hershlikovitz de choisirmabanque.com. On avait de plus en plus de package dans lequel ces frais étaient intégrés. Et de plus en plus, les banques ont voulu revenir à du service à la carte donc elles ont commencé à refacturer des frais de tenue de compte".

"C'est de l'argent facile"

"C'est indolore oui sauf que si vous ajoutez en plus la carte, à 80 ou 120 euros pour une carte Premium, plus quelques commissions d'intervention en cas de découvert vous avez une accumulation de petits frais qui font, qu'à la fin, vous allez payer 150, 200 voire 250 euros sur l'année", ajoute-t-il. Pour Serge Maître, porte-parole de l'association française des usagers des banques, l'Afub, "cette tarification confine à un véritable racket".

"La loi oblige les consommateurs à avoir un compte bancaire pour encaisser leur revenu, leur retraite, leur traitement… et voilà que les banques en profitent pour taxer", justifie-t-il. Et d'assurer: "Ce que les banques attendent, c'est de l'argent facile". Il estime enfin que "la réaction ne peut pas seulement venir des consommateurs. Il faut que les pouvoirs publics jouent leur rôle de régulateur".

Maxime Ricard avec Judith Chetrit