RMC

Grève aux urgences: "Il faut que le gouvernement nous prenne au sérieux", des soignants menacent de s’injecter de l’insuline

En grève après plus de deux mois de crise dans les urgences hospitalières, des infirmiers menacent de s'injecter de l'insuline pour dénoncer leurs conditions de travail. Abdel est infirmier aux urgences de nuit à l'hôpital Saint Antoine à Paris depuis 6 ans. Il fait partie de ces soignants qui menacent de s'injecter de l'insuline, quitte à mettre sa vie en danger.