RMC

Attentat d'Istanbul: "C'est juste avant les grands départs, ça risque de faire mal au tourisme"

Touchée par des attentats à répétition, la Turquie subit des conséquences sur le tourisme.

Touchée par des attentats à répétition, la Turquie subit des conséquences sur le tourisme. - Bulent Kilic - AFP

Frappé par des attentats en série depuis plus d'un an, la Turquie voit le tourisme, l'un de ses secteurs clé directement touché. Guides et tour opérateurs craignent qu'avec l'attentat de mardi à Istanbul, la situation s'aggrave encore.

L'attentat de mardi survenu à Istanbul a été pour Elise "le coup de grâce". Depuis l'attentat, cette guide touristique francophone depuis dix ans à Istanbul scrute ses mails.

"Nous n'avons pas encore eu d'annulation, j'en attends à tout instant. Je ne sais pas si on va continuer ne serait-ce que recevoir des réservations", explique-t-elle.

Elise s'inquiète des répercussions de l'attentat de mardi qui a fait au moins 42 victimes. "On a reçu beaucoup de messages de soutien, des messages de tristesse, ce qui ne veut pas dire que d'ici quelques mois ils reviendront, ce qui est compréhensible".

En mai déjà, le ministère du Tourisme turc enregistrait la plus forte baisse d'arrivées de touristes sur son territoire depuis 22 ans. Résultat d'une série d'attentats terroristes qui ont fait quelque 200 morts depuis l'an dernier. Les attaques ont particulièrement visé des lieux touristiques ces derniers mois, notamment l'attentat de janvier où 12 touristes allemands avaient été tués à Istanbul.

"Les touristes ont besoin d'être rassurés"

A Paris, Mumtaz Teker, voyagiste spécialiste de la Turquie fait face aux inquiétudes de ses clients. "Les questions c'est est-ce que le programme est maintenu, est-ce que les hôteliers prennent des précautions particulières? Ils ont besoin de parler pour être rassurés, on essaye de les réconforter", livre-t-il. Lui aussi attend avec fatalisme des annulations dans les prochaines semaines.

"S'ils veulent annuler ou reporter, on ne peut pas forcer les gens à passer des vacances dans des mauvaises conditions et c'est juste avant les grands départs, ça risque de faire mal."

En un an, la Turquie a subi cinq attaques kamikazes, et une dizaine d'attentats terroristes dans tout le pays. 

C. B avec Claire Checcaglini