RMC

Castaner réagit aux propos de Wauquiez: "Je suis abasourdi de voir comment le cynisme peut faire le cœur de son discours"

-

- - -

Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement,a réagi sur RMC aux propos de Laurent Wauquiez. Le président LR a été enregistré à son insu lors d'une intervention à l'EM Lyon dans laquelle il s'en prend prend à Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron et encore Gérald Darmanin.

Laurent Wauquiez s'est lâché lors d'une intervention à l'école de commerce EM Lyon. Le président LR s'en est pris notamment à Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron et Gérald Darmanin.

Dans l'enregistrement, diffusé vendredi soir sur TMC, Laurent Wauquiez accuse Nicolas Sarkozy d'avoir écouté les portables des membres de son gouvernement lors des Conseils des ministres, ou l'actuel président d'avoir mis en place une "cellule de démolition" de François Fillon durant la campagne. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes pronostique aussi un départ rapide du gouvernement de Gérald Darmanin, dont la plainte pour viol qui le visait vient d'être classée sans suite, mais qui doit encore faire face à une enquête pour abus de faiblesse.

"Je suis abasourdi"

Christophe Castaner, délégué général de la République en Marche et secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, a réagi à ces au micro de RMC:

"Je suis abasourdi de voir comment le cynisme peut faire le cœur de son discours. Je suis abasourdi de le voir mettre en avant la théorie du complot comme seule explication aux problèmes qu'il rencontre. Je ne doute pas qu'il nous expliquera que ce qu'il a dit n'est finalement pas ce qu'il a dit et que c'est là encore un complot. Toutes ces critiques ne portent sur rien. C'est même inquiétant pour le parti Les Républicains qui est un parti politique essentiel en France. Et quand aujourd'hui quand on voit comment il tape sur Angela Merkel, Nicolas Sarkozy mais aussi sur le président de la République française, tout cela le décrédibilise mais décrédibilise aussi la parole de son mouvement politique".

Laurent Wauquiez a dénoncé ce samedi la diffusion de ses propos tenus devant des étudiants, "enregistrés de façon illégale", et menacé de "suites judiciaires". "Ces propos ont été tenus dans le cadre privé d'un enseignement, au cours d'une discussion libre avec des étudiants, parfois sur le ton de l'humour", a-t-il aussi expliqué.

N.T. avec P.B.