RMC

Italie: ce qu'il faut savoir du mafieux Matteo Messina Denaro, arrêté après 30 ans de cavale

Matteo Messina Denaro arrêté par les forces de l'ordre italiennes lundi 16 janvier

Matteo Messina Denaro arrêté par les forces de l'ordre italiennes lundi 16 janvier - AFP PHOTO / HANDOUT / ITALIAN CARABINIERI PRESS OFFICE

Après 30 ans de cavale, le mafieux le plus recherché d'Italie a été retrouvé ce lundi à Palerme (Sicile) et arrêté dans une clinique.

Coup dur pour la "Pieuvre" sicilienne: le parrain mafieux le plus recherché d'Italie, Matteo Messina Denaro, un tueur impitoyable, a été arrêté lundi à Palerme au bout de 30 ans de cavale. La légende de Matteo Messina Denaro, 60 ans, égale celle des grands dirigeants historiques de Cosa Nostra, Toto Riina et Bernardo Provenzano, morts en prison respectivement en 2017 et 2016.

La cheffe du gouvernement Giorgia Meloni a salué "une grande victoire de l'Etat qui démontre qu'il ne se rend pas face à la mafia", tandis que son vice-Premier ministre Matteo Salvini a prévenu: "Tôt ou tard, même les plus grands criminels en fuite sont arrêtés".

Le président italien Sergio Mattarella dont le frère Piersanti, à l'époque président de la région sicilienne, a été abattu en janvier 1980 par la mafia, a "exprimé ses félicitations" aux forces de l'ordre.

  • Comment s'est passée son arrestation?

Matteo Messina Denaro a été arrêté dans une clinique de Palerme, a précisé le général des carabiniers Pasquale Angelosanto dans une déclaration vidéo distribuée à la presse. Selon les agences de presse italiennes, il s'agit de la clinique La Maddalena où il était soigné, sous un nom d'emprunt, pour un cancer du côlon. Une vidéo des carabiniers montre un homme affaibli, lourdement vêtu et entouré de deux carabiniers entrer dans un véhicule.

Selon des personnes présentes dans la clinique et citées par les médias, des carabiniers lourdement armés appartenant à l'équipe d'élite, le Ros, ont procédé à l'arrestation de Matteo Messina Denaro.

  • Ennemi public numéro 1 de l'Italie

Sur la liste du ministère de l'Intérieur des six criminels les plus recherchés en Italie, Matteo Messina Denaro, né en avril 1962 près de Trapani en Sicile, occupait la première place.

Héritier de l'époque révolue du "grand pouvoir historique de Cosa Nostra", "c'est le dernier, le plus résilient, le 'plus pur' mafieux sicilien qui restait", rappelle à l'AFP la criminologue Anna Sergi, spécialiste des mafias.

Federico Varese, professeur de criminologie à l'université d'Oxford, a estimé que "c'est extraordinaire qu'il se trouvait encore à Palerme". "D'un autre côté, si vous voulez exercer encore un certain pouvoir, vous devez être présent sur le terrain", a-t-il ajouté.

Ancienne gâchette de Cosa Nostra, il avait été condamné par contumace en 2000 à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtres. La seule photo connue de lui remonte au début des années 1990.

Il était décrit comme grand amateur de vêtements et voitures de luxe. Des centaines de policiers et carabiniers participaient depuis de longues années à la traque du fugitif le plus connu d'Italie.

  • Comment la police italienne a décimé la "Cosa Nostra"

Depuis les années 2000, la police italienne a multiplié les arrestations et les saisies de biens dans son entourage, une stratégie d'isolement qui a mis près de 20 ans à porter ses fruits tellement son réseau de soutien était important. Son arrestation survient symboliquement au lendemain du 30e anniversaire de l'arrestation de Toto Riina, surnommé "la belva" (le fauve) et qui avait fait régner pendant 20 ans la terreur au sein de Cosa Nostra dont il avait pris le contrôle à partir des années 1970.

Matteo Messina Denaro est l'une des dernières grandes figures de Cosa Nostra, largement décimée par les opérations incessantes de l'Etat après l'assassinat en 1992 des juges Giovanni Falcone et Paolo Borsellino.

En décembre 2018, la police italienne avait arrêté plusieurs dizaines de mafieux siciliens, dont Settimo Mineo, un joaillier âgé de 80 ans à l'époque, chef du district de Pagliarelli (près de Palerme) et considéré par la justice comme le nouveau parrain de la mafia palermitaine.

Surnommé "zio Settimo" ("tonton Settimo"), il avait été élu en mai 2018 pour succéder à Toto Riina, décédé en 2017 en prison, lors d'une réunion sécrète de la Coupole, commission de chefs mafieux dont le rôle est d'assurer le respect des règles de la Cosa Nostra et régler les différends entre les familles.

AFP