RMC

Le Français soupçonné d'abus sexuels sur 300 mineurs s'est suicidé, selon la police indonésienne

Ce retraité français de 65 ans avait été arrêté fin juin à Jakarta: il y risquait une lourde peine de prison, voire la peine de mort.

Nous vous en parlions en fin de semaine dernière: les autorités indonésiennes avaient publié jeudi une photo d'un Français de 65 ans soupçonné d'abus sexuels sur plus de 300 mineurs, entouré de deux policiers.

Ce lundi, pourtant, la police annonce que ce retraité est mort en détention en Indonésie après un suicide présumé. 

Agé de 65 ans, ce ressortissant français originaire de la région parisienne a été retrouvé inconscient jeudi dans un centre de détention à Jakarta et a été transféré à l'hôpital, où il est mort dimanche, a annoncé le porte-parole de la police, Yusri Yunus. "Le suspect a tenté de se suicider avec un câble qu'il a trouvé dans sa cellule", a-t-il indiqué à des journalistes. 

L'homme est mort d'une fracture du cou, sa blessure ayant bloqué l'arrivée de l'oxygène, a précisé Umar Shahab, un responsable de l'hôpital de la police nationale à Jakarta. 

Une autopsie devrait être pratiquée, mais rien ne pointe pour l'instant vers une autre piste que le suicide.

La police indonésienne l'avait arrêté fin juin dans un hôtel de la capitale indonésienne avec deux jeunes filles mineures dans sa chambre. L'homme avait installé un studio dans sa chambre d'hôtel et attirait des mineurs en leur proposant de travailler comme modèles, selon la police.

La police a précisé avoir trouvé des vidéos de plus de 300 mineurs âgés entre 10 et 17 ans sur son ordinateur et le soupçonne d'avoir filmé ses actes sexuels. L'ambassade de France n'a pas souhaité faire de commentaires. 

Thomas Chupin