RMC

Peng Shuai, joueuse pro de tennis, accuse un haut dignitaire chinois de viol, puis disparaît des radars

LE PORTRAIT DE POINCA - Une joueuse de tennis chinoise vient de disparaître après avoir raconté qu'elle a été violée par un dignitaire du régime. Toute trace d'elle sur les réseaux sociaux et moteurs de recherche chinois est bloquée.

Peng Shuai a 35 ans. Elle est encore classée dans les 200 meilleures joueuses du monde. Mais elle a eu il y a quelques années un très haut niveau. 14e joueuse mondiale en simple, et numéro 1 en double. Gagnante en double de Wimbledon en 2013 et de Roland Garros en 2014, ce qui avait fait d’elle une star en Chine. Elle a un temps été entraînée par un coach Français : Bertrand Perret.

Mardi dernier, cette championne a publié un long texte sur Weibo, le Twitter chinois avec des révélations fracassantes. Elle affirme avoir été violée il y a trois ans par le vice-Premier ministre de l’époque. Un des plus haut dignitaires du pays, Zhang Gaoli, âgé de 72 ans à l’époque.

Selon le récit de Peng Shuai, il l’aurait invitée pour disputer une partie de tennis chez lui, puis l’a conduite dans une chambre ou il l’a forcé à avoir une relation pendant que la femme du ministre montait la garde à l’extérieur de la chambre. Toujours selon son récit, la championne est ensuite devenue la maîtresse de l'homme politique jusqu'à très récemment.

Aussitôt après ces révélations la championne a disparu

Personne n’a plus de nouvelles depuis huit jours, elle ne répond pas au message. Le texte de dénonciation a très vite été effacé. Tous les comptes qui ont relayé une capture d'écrans sont suspendus. Les groupes de discussion qui évoquent la question sont aussitôt censurés. Y compris les plus petits groupes qui ne comptent que quelques amis. Ce qui au passage démontre que tout est lu sur les réseaux sociaux chinois.

Depuis quelques jours, impossible de faire des recherches sur Baidu, le Google chinois comprenant le nom de Peng Shuai, ni celui de son agresseur présumé, ni même de recherches comprenant le mot “Tennis”.

C’est la première fois en Chine qu’un haut responsable politique se retrouve mêlé à un scandale sexuel. Les autorités sont déterminées à tout faire pour étouffer l’affaire. Pour qu’on n’entende plus jamais parler ni la joueuse, ni du vice premier ministre qui de toute façon était déjà à la retraite… 

Nicolas Poincaré (avec J.A.)