RMC

Tensions entre la Turquie et la France: Emmanuel Macron peaufine sa riposte diplomatique

-

- - -

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a de nouveau attaqué ce dimanche son homologue français Emmanuel Macron, réitérant ses doutes sur "sa santé mentale".

Le ton monte encore d'un cran entre Recep Tayyip Erdogan, le président turc, et Emmanuel Macron. A la suite du discours prononcé par le chef de l'Etat sur la nécessité de publier les caricatures du prophète après l'assassinat de Samuel Paty, le président turc a conseillé à deux reprises ce week-end à Emmanuel Macron de faire examiner sa santé mentale.

Des propos auxquels Emmanuel Macron a répondu par une série de tweets hier soir en français, en anglais et en arabe "Notre histoire est celle de la lutte contre les tyrannies et les fanatismes, nous continuerons". 

Signal fort diplomatique: le chef de l'Etat français recevra très rapidement à l'Elysée son ambassadeur de Turquie rappelé en urgence. Jamais un ambassadeur de France en Turquie n'avait encore été rappelé.

"Un jeu dangereux"

Le chef de l'Etat peaufine ainsi sa riposte diplomatique: il veut agir à l'échelle européenne et la menace de sanctions économiques plane à nouveau fortement sur Ankara. Mais d'autres moyens de pression existent, précisent les conseillers du Président.

Il faut dire que le sujet inquiète l'Elysée où Erdogan est décrit comme un tacticien qui cherche à déstabiliser la France à des fins politiques à un moment où le pays a besoin de cohésion nationale. "Le président turc veut s'ingérer dans nos affaires pour prendre une forme de leadership sur le monde musulman en Syrie, en Libye ou dans le Haut-Karabakh", explique un proche d'Emmanuel Macron à RMC.

"Un jeu dangereux", considère l'Elysée qui voit également dans les insultes adressées au chef de l'Etat des attaques contre les valeurs de la République et de la laïcité. 

Jérémy Trottin