RMC

Les JO s'ouvrent dans un Brésil en crise avec une "croissance négative, une augmentation du chômage, et une insécurité croissante"

Les JO s'ouvrent dans un Brésil en crise, tant sur le plan politique que sur le plan économique. Jean-Jacques Kourliandsky, chercheur à l’IRIS, spécialiste du Brésil, était sur RMC ce vendredi. "En 2009, le Brésil connaissait une croissance de 4 à 5% par an, le climat politique était très bon", explique-t-il. "Sept ans plus tard, le contexte est différent: croissance négative, augmentation du chômage, insécurité croissante".