RMC

"Les rapatriements doivent concerner l'ensemble des mineurs retenus" pour Vincent Brengarth, avocat de familles jihadistes

Lundi matin, 12 enfants de jihadistes français ont été rapatriés en France. La sélection des enfants faites par le gouvernement pour décider des enfants à rapatrier est trop opaque, selon Vincent Brengarth, avocat qui défend des familles de jihadistes.