RMC

Mort de Steve Maia Caniço: "Pourquoi se précipiter à rendre un rapport en 3 semaines?" questionne l'avocate des 85 plaignants au sujet du rapport de l’IGPN

Face à l'avalanche de critiques contre le travail mené par la police des police depuis la publication de l'enquête sur l'opération le soir de la fête de la musique à Nantes, la patronne de l'IGPN a pris la parole pour faire une mise au point: elle réfute avoir dédouané les policiers à la manœuvre ce soir là. Marianne Rostan, avocate des 85 plaignants qui ont déposé une plainte collective, pointent de nombreuses incohérences.