RMC

"Nous souhaitons une revalorisation salariale", les urgences en grève maintiennent la pression sur le gouvernement

Après trois mois et demi de grève, une nouvelle journée de manifestation pour les urgentistes a lieu ce mardi. Les syndicats veulent maintenir la pression sur le gouvernement  qui a déjà débloqué 70 millions d'euros pour financer une prime de 100 euros. Pour Candice Lafargue, aide soignante et membre du collectif Inter-Urgences, les avancées ne sont pas suffisantes.