RMC

Objectif 2017: ce que veulent les Français pour réformer le système de santé

-

- - Visual

Nouveau volet de notre opération "Objectif 2017: ce que veulent les Français". Objectif: dégager des propositions concrètes pour améliorer le quotidien des Français. Ce mois-ci, avec l'Institut Elabe, RMC s'est penchée sur vos propositions pour réformer le système de santé.

Que veulent les Français pour réformer le système de santé? Prix des cigarettes, tarifs des consultations, vente des médicaments en grandes surfaces… ce mois-ci, RMC s'est penchée sur ces questions.

Les Français plébiscitent 4 mesures

> Plafonnement des tarifs pratiqués par les dentistes pour limiter les abus (92% d'opinions favorables)

> Sanctionner les médecins qui pratiquent des dépassements d'honoraires à partir de 50% au-dessus du tarif de la Sécurité sociale (88% d'opinions favorables)

> Mise en place de la vente des médicaments à l'unité (83% d'opinions favorables)

> Mise en place de mesures contraignantes pour lutter contre le manque de médecins généralistes dans certains territoires (80% d'opinions favorables)

Courte majorité d'approbation pour 2 mesures

> Augmentation à 10 euros du paquet de cigarettes et instauration en contrepartie du remboursement intégral des substituts nicotiniques par la Sécurité sociale (59% d'opinions favorables)

> Autorisation de la vente de médicaments en grandes surfaces et supermarchés sous la responsabilité d'un pharmacien (56% d'opinions favorables)

Quatre mesures suscitent un rejet majoritaire

> Mise en place d'une franchise annuelle plafonnée (hors hospitalisations et affections de longue durée) et dont le montant dépendrait des revenus des patients (57% d'opinions défavorables)

> Augmentation du tarif des consultations à 30 euros (contre 23 actuellement) pour rendre le métier de médecins plus attrayant (61% d'opinions défavorables)

> Limitation des remboursements de la Sécurité sociale pour les dépenses les plus lourdes, les autres dépenses étant prises en charge par la complémentaire santé (74% d'opinions défavorables)

> Abandon du principe de l'Assurance maladie obligatoire pour les remboursements de frais de santé, chaque assuré souscrivant une couverture maladie auprès d'une assurance ou d'une mutuelle (79% d'opinions défavorables)