RMC

Catalogue "magique", semaine gratuite: en plein confinement, Disney+ part (enfin) à la conquête de la France

Avec un catalogue pléthorique, le nouveau service de streaming fait déjà frémir les plus jeunes.

Si certains commençaient à tourner en rond, les Avengers et autres Princesses Disney sont à la rescousse, avec des nouveaux venus de l'univers Star Wars. Il faut dire que les amateurs de contes de fées et de superhéros comptaient les jours: Disney+, le service de streaming de Disney débarque en France mardi, deux semaines après la date prévue initialement et avec un débit réduit afin de ne pas saturer le réseau en cette période de confinement.

Les classiques des studios Disney, la poésie des studios Pixar, le grand spectacle des franchises Marvel et Star Wars, les documentaires de National Geographic et 30 saisons des Simpsons... le riche catalogue de Disney+ a fait exploser les compteurs lors de son lancement outre-Atlantique en novembre. 

Tirée de l'univers Star Wars, "The Mandalorian" raconte les aventures d'un chasseur de primes solitaire et de "Baby Yoda", une mignonne créature qui a conquis les réseaux sociaux. Parmi les autres nouveautés proposées par Disney+ : une version de "La Belle et le clochard" en prises de vues réelles, une série "High School Musical" ou un documentaire sur les éléphants narré par Meghan Markle. Les plus petits aussi pourront bénéficier des aventures "à l'ancienne" de Mickey Mouse et ses amis, ainsi qu'un cours de philosophie de la part de "Fourchette", personnage en plastique tirée de Toy Story.

Les blockbusters les plus récents, dont les derniers Star Wars, Le Roi Lion ou encore Avengers: Endgame sont en revanche absents du service du fait de la législation française, pour le moment. Disney+ prévoit d'enrichir régulièrement ses programmes, bien que plusieurs de ses tournages soient décalés à cause du coronavirus.

Les abonnements ont démarré à minuit et donnent accès à plus de 500 films et des milliers d'épisodes de séries, dont une trentaine de créations inédites pour 6,99 euros par mois (ou 69,99 euros par an). A noter qu'une semaine d'essai gratuite est proposé pour les nouveaux utilisateurs. 

Martin Cadoret et Xavier Allain