RMC

Mort d'Emiliano Sala: un homme arrêté pour homicide involontaire

RMC
L'homme de 64 ans "coopère" à l'enquête selon la police britannique. D'après le quotidien The Times, il s'agirait d'un pilote.

La police britannique a arrêté mercredi un homme de 64 ans originaire du Yorkshire, dans le nord de l'Angleterre, soupçonné d'homicide involontaire dans l'affaire de la mort du footballeur argentin Emiliano Sala, fauché en pleine ascension.

Les forces de l'ordre ont refusé de donner plus de précisions sur l'identité du suspect, qui a été relâché après sa garde à vue mais coopère toujours à l'enquête. L'inspecteur Simon Huxter a appelé dans un communiqué à éviter toute "spéculation, qui causerait de la détresse supplémentaire aux familles" des victimes "et pourrait potentiellement entraver l'enquête", toujours "en cours".

Selon le Times, il s'agit du pilote David Henderson qui avait organisé le vol fatal du joueur argentin vers le Pays de Galles. Ce pilote privé de 64 ans, de York, qui travaillait régulièrement avec Willie McKay, un intermédiaire dont le fils Mark était missionné par le FC Nantes pour trouver un club acheteur pour Sala.

Willie McKay, qui a aidé le joueur à arranger son vol, avait accusé en février le club de Cardiff d'avoir "abandonné" Emiliano Sala. Le club gallois avait de son côté indiqué avoir proposé un vol commercial au joueur qui avait décliné.

Par 67 mètres de fond

L'attaquant, âgé de 28 ans, allait réaliser son rêve de jouer en Premier League: il avait été transféré en janvier du FC Nantes vers le club de Cardiff (Pays de Galles). Mais il est décédé quelques jours après, le 21 janvier, lors du crash d'un petit avion en direction de la capitale galloise, qui s'est abîmé dans la Manche.

Son corps avait été localisé à bord de l'épave de l'avion, par 67 mètres de fond, et récupéré le 7 février, alors que celui du pilote de l'appareil, David Ibbotson, 59 ans, n'a pas été retrouvé. Des premiers éléments de l'enquête menée par la justice britannique avaient conclu à un décès consécutif à des "blessures à la tête et au tronc".

En février, le bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) avait établi que l'avion qui transportait Emiliano Sala n'était pas autorisé à effectuer des vols commerciaux.

Selon des informations de la BBC, le pilote de l'avion n'était pas habilité à voler la nuit car il était daltonien et sa licence ne disposait pas de la "qualification au vol de nuit". L'Autorité britannique de l'aviation civile (CAA) n'avait pas confirmé cette information, indiquant seulement que "l'enquête de l'AAIB était en cours". 

La rédaction de RMC (avec AFP)