RMC

PMA: "L'important n'est pas le mode de conception mais l'éducation, l'attention et l'amour porté à l'enfant"

Actuellement, en France, une femme qui perd son mari ne peut utiliser son sperme ou l'embryon fabriqué avec ses gamètes pour avoir un enfant après sa mort.  C'est la PMA post-mortem. Professeur Rachel Lévy, chef du service de la biologie de la reproduction à l'hôpital Tenon à Paris était sur RMC ce mercredi matin.