RMC

Attentat de Nice: où en est l'enquête?

Attentat de Nice: une Brésilienne, mère de famille, parmi les morts

Attentat de Nice: une Brésilienne, mère de famille, parmi les morts - AFP

Vendredi, un homme soupçonné d’avoir été en contact avec l’assaillant a été interpellé a-t-on appris de source judiciaire.

Près de deux semaines après la mort de Samuel Paty, trois personnes ont été tuées jeudi dans une attaque au couteau contre une église de Nice. Trois paroissiens, l'une de 60 ans, le sacristain de 55 ans et la dernière victime, une femme de 44 ans sont morts dans l’attentat.

L'assaillant est un homme de 21 ans d’origine tunisienne parti de Tunisie il y a un mois, d’abord arrivé à Lampedusa en Italie le 20 septembre avant de rejoindre la France au début du mois. Inconnu des services de renseignement il serait en situation irrégulière et avait en sa possession un document de la Croix-Rouge italienne attestant de son identité.

Un homme arrêté en contact avec le terroriste

Grâce aux caméras de vidéosurveillance, on sait que l’assaillant est entré dans la garde de Nice à 6h47 où il a changé de chaussures et retourné sa doudoune. Il est ensuite sorti de la gare et s’est rendu dans la basilique Notre-Dame de Nice à 500 mètres de là à 8h29 où il s’en est pris à 3 personnes

Selon les premiers éléments, l'assaillant, s'est avancé vers les forces de l'ordre "de manière menaçante en criant Allah Akbar, les contraignant à tirer. Blessé par balles, il est actuellement hospitalisé et son pronostic vital restait engagé jeudi soir selon le parquet antiterroriste qui s’est saisi de l’enquête.

Vendredi, un homme soupçonné d’avoir été en contact avec l’assaillant a été interpellé a-t-on appris de source judiciaire.

Martin Bourdin et Jean-Baptiste Bourgeon (avec Guillaume Dussourt)