RMC

Eure: un homme de 25 ans condamné pour incendie involontaire dans la forêt de Montfort

L'homme, artisan dans le secteur de la rôtisserie, avait involontairement déclenché un feu de forêt en allumant son barbecue portable le 12 août dernier. Quarante hectares de forêt avaient été détruits dans la foulée.

Un homme de 25 ans poursuivi pour un incendie causé par un barbecue portable dans une forêt de l'Eure a été condamné jeudi à quatre mois de prison avec sursis, a-t-on appris vendredi auprès du procureur de la République d'Évreux.

L'incendiaire a été reconnu coupable de "destruction involontaire par incendie de bois, forêt, lande, maquis ou plantation d'autrui due à la violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence sur la commune d'Ecaquelon (Eure)", a déclaré à l'AFP Rémi Coutin.

L'incendie, qui s'est déclenché le 12 août dans la forêt de Monfort au niveau de la commune d'Ecaquelon, a détruit "40 hectares de forêt et 60 hectares de chaume et d'herbes sèches", a précisé le Codis de l'Eure à l'AFP, ajoutant que le feu avait été éteint deux jours plus tard, le 14 août.

Le préjudice a été évalué à 293.755 euros

Placé en garde à vue le 31 août et jugé en comparution immédiate, le prévenu a indiqué avoir accidentellement mis le feu en allumant son barbecue portable, l'homme étant artisan ambulant dans le secteur de la rôtisserie.

"L'audience sur IC (intérêts civils) aura lieu le 7 février 2023 à 9h00, pour établir le montant des indemnisations civiles qu'il aura à verser", a également indiqué le parquet. Selon cette même source, le préjudice a été évalué à 293.755 euros par l'Office national des forêts (ONF).

G.D. avec AFP