RMC

Explications de François Fillon: 65% des Français n'ont pas été convaincus

Selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico, réalisé après la conférence de presse de François Fillon, seulement 26% des personnes interrogées ont été convaincues par l'ancien Premier ministre. Sans surprise, son intervention a marqué plus positivement les sympathisants de droite et du centre (58% de convaincus) et surtout LR (62%).

François Fillon riposte. Dans la tourmente depuis les révélations sur les emplois présumés fictifs de sa femme, le candidat Les Républicains à l'élection présidentielle a assuré lundi que "tous les faits évoqués" étaient "légaux et transparents" mais a présenté "ses excuses" aux Français pour avoir fait travailler sa famille. Une conférence de presse loin d'avoir convaincu les Français.

En effet, selon un sondage exclusif Harris Interactive pour RMC et Atlantico, 65% des personnes interrogées n'ont pas été convaincues par l'intervention de l'ancien Premier ministre (26% l'ont trouvé convaincant et 9% n'avaient pas entendu parler de cette conférence de presse). Sans surprise, les plus convaincus sont les sympathisants de la droite et du centre (58%) et plus précisément les sympathisants Républicains (62%).

Les sympathisants LR convaincus qu'il peut gagner

Mais cette étude révèle aussi que les Français souhaitent un peu plus que la semaine dernière que François Fillon maintienne sa candidature (35% +4 points) même si 65% (-4 points) privilégient toujours son remplacement par une autre personnalité. Les sympathisants de la droite et du centre sont un peu moins partagés (59% pour le maintien) tout comme ceux des Républicains privilégient (à 67%) le maintien (+9 points auprès de ces deux populations).

Si les Français sont un peu moins confiants que par le passé dans la capacité tant de François Fillon (28%, -1) que de tout autre candidat de droite à gagner la présidentielle (49%, -8), on assiste à une double évolution forte des sympathisants de droite et du centre ainsi que des proches des Républicains. Tout d'abord, les uns comme les autres estiment, plus que la semaine dernière, que la victoire de leur candidat est possible et surtout parce qu'ils ne différencient plus nettement François Fillon d'un autre candidat.

Ainsi les proches de la droite et du centre estiment à 61% (+9) que François Fillon peut gagner la présidentielle (60% pour un autre candidat de ce bord politique) et les sympathisants LR envisagent plus encore la victoire que ce soit François Fillon le candidat (66%, +6 points) ou un autre candidat (60%, -13 points).

Enquête réalisée en ligne, selon la méthode des quotas, le 6 février 2017 après 20h00 auprès d'un échantillon de 927 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. 

La rédaction