RMC

Confiant, il achète une voiture quatre heures après l'examen du permis... et se fait arrêter

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - THOMAS WIRTH / AFP

Un jeune conducteur a été arrêté en Seine-et-Marne, quelques heures après avoir passé son permis de conduire, sans savoir s'il avait validé l'examen ou non.

Un jeune homme un peu trop confiant, et surtout un peu trop pressé de conduire. Vendredi 6 janvier, cet habitant de Seine-et-Marne passe la fameuse épreuve de conduite du permis de conduire. Comme le raconte Le Parisien, l’examen se déroule sans accroc, d’après lui.

Il ressort tellement sûr d’avoir décroché le précieux sésame que, dans la foulée, quatre heures plus tard, il va directement acheter sa première voiture. C’est audacieux, mais jusque-là autorisé.

Le problème, c’est qu’il ne se contente pas de l’acheter, mais il prend le volant directement. Or, sur le papier, ce jeune conducteur n’a pas encore le permis. Puisque depuis 2015, après l’examen pratique, il faut attendre 48 heures pour aller consulter le résultat en ligne et éventuellement télécharger son attestation de permis.

A la vue des gendarmes, demi-tour immédiat

C’est donc sans la carte ou le papier rose que cet automobiliste roule tranquillement au volant de sa Seat, quand il tombe soudain nez-à-nez avec les gendarmes au Châtelet-en-Brie, et qu’il fait donc demi-tour pour tenter de leur échapper.


Peine perdue, il est rapidement rattrapé et verbalisé, comme le racontent nos confrères du Parisien. Si les militaires n'ont pas retenu le délit de fuite, deux grosses amendes pour défaut d’assurance et défaut de permis ont été transmise au conducteur: soit 1.200 euros au total. De quoi lui faire amèrement regretter de ne pas avoir attendu le résultat de son examen.

Guillaume Biet (édité par J.A.)