RMC

Nice: un mort et plusieurs blessés dans un incendie dans un immeuble

Sapeurs-pompiers (photo d'illustration).

Sapeurs-pompiers (photo d'illustration). - Philippe Huguen - AFP

Une personne a été tuée et plusieurs ont été blessées dans l'incendie d'un appartement vendredi soir à Nice, dont les fumées se sont ensuite propagées dans tout l'immeuble jusque tard dans la nuit, entraînant l'évacuation de 180 personnes, ont annoncé les pompiers.

Un personne est morte dans l'incendie d'un appartement à Nice. Plusieurs ont aussi été blessées dans l'incendie dont les fumées se sont ensuite propagées dans tout l'immeuble jusque tard dans la nuit. 180 personnes ont été évacuées selon les pompiers. L'un des blessés est en état d'urgence absolue et trois sont en situation d'urgence relative, ont précisé les pompiers des Alpes-Maritimes samedi matin. L'origine du sinistre n'est pas encore connue.

Une importante propagation de fumée

Il est 22 heures, vendredi soir, lorsque les pompiers reçoivent plusieurs appels concernant un violent feu d'appartement dans le nord de la ville. Le départ de l'incendie est survenu au quatrième étage d'un immeuble en comptant treize au 12 boulevard Comte de Falicon, au nord de Nice. Si les flammes sont restées limitées à l'intérieur de l'appartement d'origine, la fumée s'est ensuite largement répandue dans l'immeuble, d'où le nombre important de blessés.

80 pompiers ont été mobilisés. Ils ont commencé par évacuer les personnes qui se sont réfugiées sur leur balcon à cause de la fumée qui s'est répandue dans l'immeuble, avant de mettre à l'abri l'ensemble des occupants de l'immeuble. 180 personnes au total, qui ont été accueillies dans un groupe scolaire situé à proximité. Au cours de la nuit la moitié des locataires ont pu regagner leur logement une fois l'incendie maîtrisé.

La piste de l'incendie volontaire pas écarté

L'option d'un incendie volontaire n'est pas écartée expliquait vendredi soir le maire Christian Estrosi. Selon France 3, l'appartement d'où est parti l'incendie était très encombré. Son occupant posait des problèmes au sein du voisinage au point que deux mains courantes auraient été deposées contre lui.

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez avec AFP Journaliste RMC