RMC

Gendarme de 25 ans tuée lors d'un contrôle routier: le récit de la soirée qui a tourné au drame

Une gendarme 25 ans est décédée samedi soir dans le Lot-et-Garonne alors qu'un chauffard refusait de s'arrêter à un contrôle de police.

Samedi soir, une gendarme de 25 ans, Mélanie Lemée, est morte fauchée par un conducteur qui a voulu éviter un contrôle, à Port-Saint-Marie dans le Lot-et-Garonne, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest d'Agen.

Gendarme depuis 2016 dans la caserne d'Aiguillon dans le Lot-et-Garonne, Mélanie Lemée était âgée de 25 ans, originaire de la Ferté-Macé, dans l'Orne, était également une judokate de haut-niveau.

Le conducteur, toujours en garde à vue ce matin, avait refusé plusieurs fois d'obtempérer à des contrôles de police et de gendarmerie. A 27 ans le conducteur est déjà connu des services de police et de gendarmerie pour des délits routiers, notamment une suspension de permis, et également des délits liés aux stupéfiants, explique une source proche du dossier.

Le conducteur a refusé trois fois de s'arrêter

Samedi soir à 20h50, il refuse de s'arrêter à un premier contrôle routier. En fuyant il tombe sur un deuxième barrage tenu par des policiers, fait demi-tour. Les forces de l'ordre sont alors en alerte, un dispositif d'interception est mis en place à Port-Sainte-Marie.

C'est là que sont postés Mélanie Lemée et ses collègues. Le conducteur refuse une troisième fois donc de s'arrêter, il fait un écart pour éviter une herse au sol, il heurte alors "violemment" la gendarme. Un choc si violent que la jeune femme décède sur place. Placé en garde à vue, l'homme est "effondré", selon une source proche de l'enquête.

Le nouveau Premier ministre Jean Castex a fait part de sa " grande tristesse" et de son "sincère soutien à ses proches, ainsi qu'à l'ensemble des forces de sécurité intérieures, mobilisées jour et nuit pour notre sécurité." Le ministère de l'Intérieur a annoncé que les honneurs militaires lui seront rendus. 

Gwladys Laffite (avec J.A.)