RMC

Nantes: un enlèvement plus vrai que nature dans un lycée, une "blague" qui n'a pas fait rire

Pour son anniversaire, un lycéen de Nantes a cru bon, et drôle, d'engager quelqu'un pour simuler un enlèvement en pleine salle de classe ce lundi. Une "blague" qui a fini au commissariat.

Il est 14h ce lundi, quand un homme surgit dans une classe de première d'un lycée du centre-ville de Nantes, quelques minutes après la sonnerie. Il est cagoulé, et habillé en noir. Il se dirige immédiatement vers un élève assis au premier rang, et lui enfile un sac sur la tête avant de le traîner de force en dehors de la salle de classe, sous les regards médusés de ses camarades et de son professeur. Personne n'a eu le temps de réagir comme le rapport le quotidien Presse Océan.

Immédiatement avertie, la direction du lycée cherche à joindre les parents de l'adolescent. Des professeurs alertent la police. Et des surveillants fouillent le lycée de fond en comble pour tenter de retrouver l'adolescent. En vain.

Son complice pourrait être poursuivi

Tous sont persuadés que le lycéen est en danger. Jusqu'à ce que l'élève se présente de lui-même au bureau de la vie scolaire. Un peu penaud et dépassé par les conséquences de sa disparition, il explique qu'il s'agissait d'une blague pour son anniversaire.

Les policiers n'ont pas le même sens de l'humour puisque l'adolescent a été conduit au commissariat pour être interrogé. Son complice, un jeune majeur pourrait être poursuivi pour intrusion dans un établissement scolaire en vue de troubler la tranquillité.

Marion Dubreuil (édité par J.A.)