RMC

Thierry Solère en garde à vue pour "soupçons de fraude fiscale": que reproche-t-on au député LREM?

Thierry Solère en garde à vue pour "soupçons de fraude fiscale": que reproche-t-on au député LREM?

Thierry Solère en garde à vue pour "soupçons de fraude fiscale": que reproche-t-on au député LREM? - RMC

Quelques jours après la levée de son immunité parlementaire, le député LREM des Hauts-de-Seine a été placé en garde à vue mardi matin à Nanterre, dans le cadre d'une enquête qui le vise notamment pour fraude fiscale et corruption.

C'est une enquête à tiroirs qu'ont mené les enquêteurs du parquet de Nanterre. 

Le député LREM des Hauts-de-Seine Thierry Solère a été placé en garde à vue mardi matin à Nanterre, dans le cadre d'une enquête qui le vise notamment pour fraude fiscale et corruption.

Le point de départ des enquêteurs: une plainte de Bercy pour fraude fiscale en 2016. Thierry Solère aurait omis de payer une partie de ses impôts sur le revenu et sa taxe foncière sur une période de 3 ans, entre 2010 et 2013.

A l'époque, Thierry Solère est conseiller régional UMP d'Ile de France. En 2012, il devient député mais aussi le bras droit de Bruno Le Maire alors étoile montante de l'UMP. En parallèle, l'élu travaille dans le privé en tant que conseiller stratégique pour plusieurs entreprises.

Le parquet de Nanterre le soupçonne de s'être servi de son influence en tant qu'élu pour aider ses sociétés clientes à obtenir des contrats publics. La justice s'interroge également sur l'embauche en tant qu’assistante parlementaire de l’épouse de l’un de ses anciens employeurs. Un emploi qui pourrait être fictif.

Dans cette affaire, il est aussi question de prêts immobiliers qui n'auraient pas été déclarés. Thierry Solère nie en bloc l'ensemble de ces accusations.

Annabel Roger et X.A