RMC

Début d'une campagne sans grand suspens pour la présidence des Républicains

-

- - -

Après la lourde défaite aux européennes, les Républicains cherchent un successeur à Laurent Wauquiez.

L'élection parait presque jouée d'avance tant Christian Jacob semble être favori en l'absence des figures historiques de la droite. Le chef de file des députés LR ne s'est d'ailleurs pas privé de montrer les muscles lundi. Il a déposé plus de 10.000 parrainages d'adhérents, contre les 1311 nécessaires pour se présenter.

Christian Jacob revendique aussi le soutien des derniers cadres du parti comme Eric Ciotti, Nadine Morano et Brice Hortefeux. Mais en privé, le Chiraquien se montre plus prudent.

L'ombre de Nicolas Sarkozy

Il redoute un deuxième tour où il pourrait donc retrouver Julien Aubert, le député du Vaucluse ou Guillaume Larrivé, l'ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy au ministère de l'intérieur.

Un Nicolas Sarkozy dont l'ombre risque de planer encore un peu au dessus des LR, tant le succès de son livre en librairie contraste avec le peu d'enthousiasme à droite autour de cette élection. Réponse les 12 et 13 octobre prochains.

Paul Barcelonne (avec G.D.)