RMC

Européennes: le "Non" de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen

PRÉSIDENT MAGNIEN - Le Rassemblement national, nouveau nom du Front national, tente de poursuivre sa stratégie d'alliance, notamment avec Debout la France, en vue des élections européennes de 2019.

Lors du deuxième tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan s'étaient rassemblés. Ce dernier avait déclaré: "C'est un jour historique. Nous faisons passer l'intérêt de la France avant les intérêts personnels ou partisans. Nous avons rédigé une feuille de route en quelques minutes parce que c'était évident". 

Mais depuis, de l'eau a coulé sous les ponts. Un an plus tard, quand Marine Le Pen se tourne vers le leader de Debout la France en vue des Européennes, la réponse est beaucoup plus ferme par micros interposés. Marine Le Pen lors du congrès pour le nouveau nom du parti a dit: "J'ai adressé une lettre à Nicolas Dupont-Aignan pour lui faire une proposition de faire une charte commune".

Marine Le Pen et NDA se répondent par micros interposés

Il a lui aussi évoqué cette lettre sur le plateau de France 3: "Elle m'a écrit une lettre alors que son bureau est juste en face du mien à l'Assemblée nationale. J'aurai aimé qu'elle vienne m'en parler. C'est une question de cuisine politicienne qui ne m'intéresse pas".

Elle s'est de nouveau exprimée au micro de RTL: "Pour moi, les manoeuvres politiciennes ça aurait été si on avait été tous les deux dans mon bureau pour discuter des places. Si Nicolas Dupont-Aignan souhaite partir seul, et bien nous rassemblerons quand même".

Rien ne va plus entre les deux. Et devinez qui se réjouit de cette situation et s'empresse d'aller la commenter à la télévision? Florian Philippot. "Ces gens là ne parlent que de bouillie politicienne. On ne connaît pas leur vision de l'Europe. C'est absolument flou" a-t-il estimé.

B.M avec Bourdin Direct