RMC

Faut-il instaurer la proportionnelle aux élections législatives? Ça fait débat sur RMC

C'est une proposition qui revient souvent, l'introduction d'une dose de proportionnelle aux élections législatives.

Aujourd'hui, avec le scrutin majoritaire et le jeu des alliances, le Rassemblement national est souvent bloqué même s'il récolte beaucoup de voix sur toute la France, mais ce n'est pas le seul dans ce cas.

Aux dernières législatives, par exemple, le parti de Marine Le Pen a récolté deux fois moins de votes que la République en marche mais il a obtenu 40 fois moins de sièges.

Plus de pouvoir aux petits partis

Avec une dose de proportionnelle, plusieurs dizaines de sièges serait réservés aux partis en fonction de leur score national ce qui permettrait à l'Assemblée de mieux coller à la réalité électorale mais créerait aussi de l'instabilité politique, car cela donnerait plus de pouvoir aux petits partis.

L'introduction d'une dose de proportionnelle aux législatives, c'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Une promesse qui devait être tenue dans le cadre de la révision de la constitution, mais cette révision a été plusieurs fois reportée à cause de l'affaire Benalla puis à cause de la crise des "gilets jaunes". La proportionnelle, tout le monde en parle, mais au final personne ne l'applique: Nicolas Sarkozy et François Hollande en leur temps y étaient favorables.

Victor Joanin