RMC

"Il ne peut plus être député": selon Rousseau et Faure, un retour de Quatennens est "impossible"

Sandrine Rousseau prend la parole lors d'une séance publique à L'Assemblée nationale, le 3 octobre 2022.

Sandrine Rousseau prend la parole lors d'une séance publique à L'Assemblée nationale, le 3 octobre 2022. - Ludovic MARIN / AFP

Après la sortie du silence de la femme d'Adrien Quatennens ce mercredi, un retour à l'Assemblée nationale du député LFI semble de plus en plus compromis après des prises de positions de ses alliés Nupes.

"Adrien Quatennens ne peut pas revenir à l’Assemblee". Sandrine Rousseau a pris position clairement ce mercredi en défaveur d'un retour du député LFI-Nupes Adrien Quatennens.

Céline Quatennens, son épouse, est sortie du silence ce mercredi matin et a dénoncé mercredi auprès de l'AFP des "colères", des "crises" et "des violences physiques et morales" de sa part depuis "plusieurs années", réfutant tout "contexte d'agressivité mutuelle".

"La parole de Céline Quatennens doit être entendue. Je pense qu’il ne peut plus être député", conclut Sandrine Rousseau dans la salle des quatre colonnes de l'Assemblée nationale ce mercredi.

"Respecter la parole de Céline Quatennens"

De son côté, l'insoumise Raquel Garrido a estimé face aux journalistes que "tout le monde doit respecter la parole de Céline Quatennens", sans pour autant appeler à la démission d’Adrien Quatennens. Un cadre insoumis a avoué à RMC qu'avec la première prise de parole de Céline Quatennens "publiquement dans un sens différent d'Adrien Quatennens", "la ligne de dire que c'est juste une gifle prend du plomb dans l'aile."

"Je pense que pour elle c’est insupportable de le voir revenir à l’Assemblée", nous indique ce cadre.

Ce membre de la France insoumise convient toutefois que "ce n'est pas au groupe de décider s'il peut siéger à l'Assemblée nationale". Une réunion extraordinaire du bureau de la France insoumise se tiendra à 16h30 ce mercredi. Autour de Mathilde Panot la présidente et d'une vingtaine de députés dont Manuel Bompard, il y sera officiellement question des niches parlementaires. Mais nul doute que le sujet Quatennens y sera aussi évoqué.

Un retour "impossible" pour Faure

Le retour d'Adrien Quatennens à l'Assemblée nationale "est désormais impossible", a estimé mercredi le premier secrétaire du PS Olivier Faure, après de nouvelles accusations de violences formulées par l'épouse du député LFI du Nord.

"Notre devoir est de dire" à Céline Quatennens "que nous accueillons sa parole et la croyons", a écrit sur Twitter Olivier Faure. "Notre responsabilité est d'en conclure que le retour d'Adrien Quatennens sur nos bancs est désormais impossible", a-t-il ajouté.

JA, MM, CP avec AFP