RMC

Passation de pouvoir: "dès midi, Emmanuel Macron sera en mesure d’exercer le feu nucléaire"

-

- - AFP

Lors de la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron, les deux hommes vont s’échanger les fameux «codes nucléaires».

C’est un rite républicain traditionnel de la vie politique française. Mais la passation de pouvoir est aussi le moment où les chefs de l’Etat s’échangent les codes nucléaires. Dimanche matin, Emmanuel Macron va prendre connaissance de la procédure. Le successeur de François Hollande connaît l’Elysée, mais il va en découvrir les parties les plus secrètes, comme la salle Jupiter.

Dans ce bunker construit en 1940 dans les sous-sols du palais, le chef d'Etat dispose d'une salle de commandement et du système de déclenchement de la force de dissuasion nucléaire. Comment va se passer la scène?

Les explications de Bruno Tertrais, géopolitologue, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique.

"Ce ne sont pas des codes au sens du code PIN de votre carte bleue. Ce sont les moyens d’identifier le président. On veut savoir que c’est bien le président qui donne l’ordre. On n’en est plus au temps où le général De Gaulle avait un petit médaillon sur lui avec six chiffres qui pouvaient déclencher le feu nucléaire. On va lui expliquer quelles sont les forces exactement à sa disposition. Comment tout ceci fonctionne. Et c’est un moment très important qui se passe généralement dans le PC Jupiter sous l’Elysée. Cela veut dire qu’Emmanuel Macron, dès midi, sera bel et bien en mesure d’exercer le feu nucléaire à tout moment".

A.R. (A.M.)