RMC

Président Magnien!: quand Stéphane Le Foll n'arrive pas à se faire entendre des gilets jaunes

Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin

Samedi au Mans, 300 "gilets jaunes" ont protesté dans les rues de la ville et une centaine d'entre eux se sont introduits dans le palais des Congrès - après avoir cassé des portes - et vivement chahuté le maire socialiste Stéphane Le Foll qui devait prononcer ses voeux. L'ancien ministre, mégaphone à la main, n'a jamais réussi à se faire entendre... 

Le week-end politique était décidément agité et notamment en petites phrases inspirées. On a pu entendre : "Pardonnez-moi", le tic de Yannick Jadot; "Grand débat et petit début", le punchline de Brice Hortefeux ou encore "Le RIC, il me hérisse", l'humour d'Edouard Philippe... 

Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.

Bourdin direct