RMC

Régionales: les Républicains en tête en France, devant le RN et la gauche, la majorité présidentielle distanciée

Le gouvernement veut instaurer le vote par anticipation, qu’en pensez-vous?

Le gouvernement veut instaurer le vote par anticipation, qu’en pensez-vous? - Crédit : stock.adobe.com

La majorité présidentielle est elle déjà distanciée.

A l'issue du premier tour des élections régionales, les listes emmenées par Les Républicains étaient en tête suivies par le Rassemblement national et la gauche. La majorité présidentielle est elle déjà distanciée.

Le scrutin a été marqué par une forte abstention qui s'élèverait à 68,5%, selon un sondage Elabe pour BFMV et RMC.

Le président sortant (ex-LR) des Hauts-de-France Xavier Bertrand arrive largement en tête au premier tour des élections régionales dimanche, distançant le candidat RN Sébastien Chenu, tandis que le ministre LREM Laurent Pietraszewski est éliminé, selon les premières estimations des instituts de sondage.

En tête, Xavier Bertrand s'est félicité d'avoir "brisé les machoires" du RN 

Jamais les Français n'ont autant boudé les urnes: moins d'un tiers d'entre eux ont voté dimanche au premier tour des régionales et départementales, marqué par la solidité des présidents de région sortants et un résultat loin des espérances pour le Rassemblement national. A la fermeture des derniers bureaux, à 20H00, l'abstention atteindrait entre 66,1% et 68,6% selon les estimations des instituts de sondage, soit un record d'abstention tous scrutins confondus en France hors référendum. 

L'abstention la plus élevée pour un premier tour des régionales datait de 2010 avec 53,67%. "Le niveau de l'abstention est particulièrement préoccupant", a jugé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Le point région par région

Ces résultats déjouent aussi la plupart des sondages qui prédisaient une forte poussée du RN, finalement contenue puisque le parti de Marine Le Pen, qui enregistre 9 points de moins qu'en 2015, ne semble être nulle part en position de l'emporter. La majorité présidentielle, elle, reste à un étiage bas et devra batailler dans la plupart des régions pour peser sur le second tour.

Cela fait notamment les affaires de la droite qui détient sept régions, à commencer par Xavier Bertrand (ex-LR), en très bonne posture pour conserver les Hauts-de-France et qui compte faire de ce succès une rampe de lancement pour 2022. Selon les estimations, M. Bertrand réunirait entre 39% et 46,9% des voix, très loin devant son concurrent du RN Sébastien Chenu (22,5% à 24,4%), estimant ainsi "desserré pour les briser les mâchoires du FN".

Même scénario pour le président d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez (LR), donné à plus de 45%, avec plus de 30 points d'avance sur la candidate des Verts Fabienne Grébert ou le prétendant du RN Andrea Kotarac, un résutat qu'il a qualifié de dépassant "toutes les attentes". 

Coude à coude en Paca: le sortant LR Renaud Muselier résiste mieux que prévu face à Thierry Mariani, candidat soutenu par le RN. Selon différents sondages, les deux sont donnés au coude-à-coude, entre 30 et 35%.

A gauche, les sortants prennent également une option, comme Carole Delga (PS/PCF) en Occitanie, donnée autour de 40%, ou Alain Rousset (PS) en Nouvelle-Aquitaine, autour de 30%.

En Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay parvient à devancer d'une courte tête le RN Julien Odoul (26% contre 24%) mais devra nouer des alliances à gauche pour espérer asseoir sa majorité.

Dans le Centre-Val-de-Loire, le jeu est très ouvert. Le socialiste François Bonneau sortirait en tête autour de 25% mais devra négocier serré avec le candidat EELV/LFI Charles Fournier pour conserver sa région. Quant au ministre Marc Fesneau, qui apparaissait comme la meilleure chance de la majorité, il ne sortirait qu'en 4e position autour de 15%.

>> CLIQUEZ ICI POUR ACCÉDER A LA CARTE INTERACTIVE DES RÉSULTATS <<

-Régionales - tendances au niveau national: les Républicains en tête en France, devant le RN et la gauche. La droite se maintient, l'extrême droite moins forte qu'attendue (estimations)

- PACA: Muselier au coude-à-coude avec Mariani en Paca (estimations)

- Hauts-de-France: Bertrand largement en tête au 1er tour, le RN distancé, LREM éliminé (estimations)

- Nouvelle-Aquitaine: le sortant Rousset (PS) largement en tête 

- Centre-Val de Loire: le sortant PS Bonneau devance de 4 points le RN Nikolic 

- Bourgogne-Franche-Comté: la sortante PS Dufay devance le RN Odoul 

- Corse: duel serré entre Simeoni (autonomiste) et Marcangeli (LR) (estimation)

- Auvergne-Rhône-Alpes: Laurent Wauquiez largement en tête au 1er tour (45 à 46,8% selon les estimations) 

- Bretagne: le sortant PS Chesnais-Girard en tête en devant LREM 

- Pays de la Loire: Morançais (LR) devance largement Orphelin (verts) et Garrot (PS/PCF)

- Grand Est: Rottner (LR) largement en tête devant Jacobelli (RN) (estimations)

La rédaction de RMC avec AFP