RMC

Remaniement: comment l'Elysée justifie le choix de Jean Castex comme Premier ministre

L'Elysée a notamment présenté le nouveau Premier ministre comme "l'homme du déconfinement réussi" qui "est appelé à un moment critique de la crise sanitaire".

Qui est-il et pourquoi est-il nommé à la place d'Edouard Philippe, pourtant, apprécié par les Francais? Autant de questions que se posent les Français avec la nomination de Jean Castex au poste de Premier ministre, ce vendredi.

Vendredi, "le président de la République et le Premier ministre ont établi un constat partagé quant à la nécessité d'un nouveau gouvernement pour incarner une nouvelle étape du quinquennat", annonce l'Elysée. C'est donc la fin de trois années à Matignon pour Edouard Philippe. 1145 jours mouvementés pour le premier ministre avec la crise des "gilets jaunes", la réforme des retraites et la crise du coronavirus. 

Philippe plus populaire que jamais

Edouard Philippe part de Matignon avec une popularité élevée, selon un sondage publié mercredi 57% des Français souhaitaient le voir rester à la tête du gouvernement. A 49 ans, Edouard Philippe va finalement rejoindre la mairie du Havre, où il a été élu dimanche dernier. 

Jean Castex devra désormais mener la troisième phase du quinquennat, deux ans qui seront marqués par la gestion de la crise économique. Et c'est pour cela que l'Elysée l'a désigné. 

Dans un communiqué, l'Elysée revient sur le parcours de cet ex-collaborateur de Nicolas Sarkozy, âgé de 55 ans: "Il est un haut fonctionnaire complet et polyvalent qui aura à coeur de réformer l'Etat et de conduire un dialogue apaisé avec les territoires", a expliqué l'Elysée.

La présidence présente le maire LR de Prades, dans les Pyrénées-Orientales comme "l'homme du déconfinement réussi" qui "est appelé à un moment critique de la crise sanitaire".

"L'immensité de la tâche"

"Il est l'homme de la situation" car, "connu pour travailler par le dialogue et dans un esprit de rassemblement", il "saura mettre en oeuvre les reconstructions évoquées par le chef de l'Etat dans ses dernières expressions dans le cadre du nouveau chemin" du quinquennat.

Quelques heures plus tard, dans un autre communiqué mis en ligne sur le site de la ville de Prades (Pyrénées-Orientales) dont il est maire, Jean Castex a indiqué "mesurer l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon. 

"Le Président de la République m'a proposé de me nommer Premier ministre. Compte tenu des circonstances exceptionnelles dans lesquelles se trouve notre pays, j'ai accepté", a-t-il déclaré avant la passation de pouvoir avec Edouard Philippe. 
La rédaction de RMC