RMC

"Rencontrer du monde permet de faire travailler les neurones", entretenir des relations sociales retarderait le développement de la la maladie d'Alzheimer

Avoir des amis, entretenir de nombreuses relations sociales, protégerait notre cerveau de la maladie d'Alzheimer. C'est ce que confirme une étude publiée dans une revue scientifique britannique le 2 août dernier.  A Gif-sur-Yvette, dans l'Essonne, des clubs de l'amitié permettent aux personnes âgées de la commune d'entretenir leurs capacités cognitives.