RMC

Santé: ces médecins favorables au tiers payant

"la généralisation du tiers payant va faciliter la vie des médecins aussi", estime une généraliste sur RMC. (Photo d'illustration)

"la généralisation du tiers payant va faciliter la vie des médecins aussi", estime une généraliste sur RMC. (Photo d'illustration) - Philippe Huguen - AFP

Le tiers payant cristallise les tensions des professionnels de santé, mobilisés depuis plus de six semaines contre le projet de loi Santé de Marisol Touraine. Alors qu'un groupe de travail tente de trouver une issue à la crise depuis ce jeudi sou l'égide du ministère, des médecins font entendre leur voix en faveur de la dispense d'avance de frais des patients. Deux d'entre eux s'expliquent sur RMC.

Dernière ligne droite pour trouver un accord sur le tiers payant. Les représentants des professionnels de santé, de l'assurance maladie et des mutuelles se sont retrouvés ce jeudi au ministère de la Santé. Ils forment le groupe de travail, voulu par la ministre de la Santé Marisol Touraine, pour trouver une sortie de crise sur la question du tiers payant généralisé en 2017. C'est la pierre angulaire du projet de loi Santé, qui doit être examiné début mars en commission à l'Assemblée nationale.

La généralisation du tiers payant - dispense d'avance de frais - prévue d'ici à 2017 cristallise les tensions chez les médecins, vent debouts depuis plus de six semaines contre cette mesure phare du projet de loi santé.

"5% d'actes en moins la dernière semaine du mois"

Mais tous les médecins ne sont pas contre cette mesure. Certains appellent même la ministre à ne pas céder sur cette question. Parmi eux, Philippe Sopena, médecin retraité, mais pas inactif, qui a lancé une pétition pour défendre le tiers payant. Selon lui, trop de patients renoncent à consulter, faute de pouvoir avancer les frais. "La dernière semaine du mois on fait 5% d'actes en moins parce que les gens se disent 'en ce moment j'ai d'autres priorité, on verra quand je toucherai ma paie'", explique-t-il sur RMC.

"Le tiers payant va faciliter aussi la vie des médecins"

Surtout, pour Philippe Sopena, si le gouvernement "lâche" sur cette mesure, il lui sera ensuite impossible d'obtenir d'autres réformes de la santé. "Si vous cédez sur quelque chose aussi simple et utile que le tiers payant, vous ne montrez pas le signe que vous vous attaquerez plus tard à quelque chose de plus difficile, comme par exemple les dépassements d'honoraires des dentistes ou l'industrie pharmaceutique", prévient-il.

Sa pétition, le docteur Maddy Denantes va la signer. Elle exerce depuis 20 ans à Paris, et pense que ses confrères opposés à la mesure font fausse route. "Le tiers payant facilite la vie de nos patients, et facilitera la vie des médecins qui n'auront plus de chèques à encaisser ou de liquide à transporter", anticipe-t-elle.


Suivez Jean-Jacques Bourdin sur Twitter Follow @JJBourdin_RMC
Réagissez sur le compte Twitter d'RMC avec le hashtag #BourdinDirect Tweet #Bourdindirect

Philippe Gril avec Benjamin Smadja