RMC

Aide supplémentaire aux producteurs laitiers: "ce qu'on demande, c'est de l'avenir"

En novembre dernier, Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, avait promis de débloquer une aide supplémentaire de 1.000 euros pour les producteurs laitiers en difficulté. Mais pour bon nombre d'entre eux, ce geste n'est pas à la hauteur.

Stéphane Le Foll avait promis de débloquer une aide supplémentaire de 1.000 euros pour les producteurs laitiers en difficulté. Un geste qui paraît louable mais qui passe mal du côté des producteurs laitiers. Certains éleveurs dénoncent en effet, le dossier très complexe à remplir.

Mathieu, un de ces éleveurs endettés n'a toujours pas touché l'aide et il est découragé: "On peut être au fond du trou et ne pas toucher les 1.000 euros parce qu'on n'a pas rempli le dossier correctement ou parce que le comptable n'a pas écrit le petit chiffre qu'il fallait dans la petite case. On a des dettes et des dettes devant nous et c'est du pinaillage sur des situations qui sont catastrophiques".

"C'est une goutte d'eau"

Pour d'autres le montant de cette aide est bien trop dérisoire. Benoît, lui, élève des vaches près de Nantes et a bien reçu les 1.000 euros, mais ce ne sera pas suffisant pour remettre son exploitation sur pied: "On perd déjà 50 à 80.000 euros, 1.000 euros, je n'en veux même pas. C'est une goutte d'eau. Il pense bien faire en nous amenant 1.000 euros chacun, ce n'est pas une solution. Ce qu'on demande, c'est de l'avenir de la lisibilité, des prix et peut-être des négociations plus faciles avec la grande distribution. Ce qu'on demande, ce n'est surtout pas des aides, on veut surtout des prix!"

Les éleveurs laitiers en difficulté qui n’ont pas encore demandé l’aide ont jusqu’au 28 février pour postuler auprès du ministère de l’Agriculture.

P.B. avec Anaïs Denet