RMC

Besson: « Le débat sur le nucléaire, inéluctable et légitime »

Eric Besson.

Eric Besson. - -

Interrogé ce mercredi sur RMC, le ministre de l'Industrie et de l'Energie, Eric Besson approuve dans son principe la demande de certains écologistes de rouvrir le débat sur le nucléaire en France, bien qu'à titre personnel il «croit à l'utilité du nucléaire civil».

Interrogé sur l'opportunité d'un débat sur le nucléaire en France, comme le réclament depuis quelques jours les écologistes, Eric Besson indique qu'il ne lui parait « pas indispensable », mais néanmoins « inéluctable et légitime. Après tout, quand se produit une catastrophe d'une telle ampleur que celle qui est en train de se produire au Japon, il est logique que ça touche l'Europe (...). Personnellement je confirme [les récents propos de Nicolas Sarkozy sur le sujet], c'est-à-dire que je crois en l'utilité du nucléaire civil. Mais d'autres peuvent avoir une thèse inverse. Donc on peut ouvrir un débat, sous quelle forme je ne sais pas... ».

« Que des partis disent qu'ils ont mieux à proposer, pourquoi pas ? »

Questionné par ailleurs sur les positions prises par les responsables écologistes Français au lendemain des premiers incidents dans la centrale de Fukushima, Eric Besson a « trouvé que les 48 premières heures, ils allaient beaucoup trop loin. Je prends un exemple précis : quand ils ont prétendu (...) que le gouvernement Français pratiquait l'omerta - c'est-à-dire la loi du silence de la mafia -, suggérant que nous avions des informations que nous ne donnions pas pour rassurer l'opinion publique, c'était scandaleux (...). Mais sur le fond, qu'un certain nombre de partis disent qu'ils ont mieux à proposer, pourquoi pas ? Mais à ce moment-là il faut qu'ils aient l'honnêteté d'aller jusqu'au bout. Le nucléaire civil, c'est 80% de notre électricité ».

Pour écouter l'intégralité de l'interview d'Eric Besson chez Jean-Jacques Bourdin, cliquez ici.

La Rédaction