RMC

Biodiversité menacée: "Chaque année, on bétonne l'équivalent de 6 fois la surface de Paris en France"

Selon les derniers chiffres de l’Observatoire National de la Biodiversité, plus d’un quart des espèces présentes sur le territoire métropolitain et ultramarin sont menacées de disparition. Yann Wehrling, ambassadeur pour l’environnement et la biodiversité, était l'invité de RMC.

C'est un rapport inquiétant que viennent de publier le ministère de la transition écologique et l'agence française pour la biodiversité: un quart des espèces en France sont menacées de disparition. 

Les espèces les plus menacées sont les amphibiens, les oiseaux nicheurs, les reptiles. Ainsi le vison d'Europe, la grenouille des champs, la tortue d'Hermann ou encore le putois d'Europe sont décimées. Pire: la population des chauves souris a baissé de 38% en 10 ans.

"Quand on va à la campagne, on entend moins les oiseaux": invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, Yann Wehrling, ambassadeur pour l’environnement et la biodiversité, a appelé à "une mobilisation générale à tous les niveaux".

En cause: la destruction de leurs habitats, la pollution lumineuse, la baisse du nombre d'insectes, le développement des éoliennes... Et dans tous les cas, le principal responsable, c'est l'homme. 

"La pollution, le changement climatique et la bétonisation sont responsables: chaque année, on bétonne l'équivalent de six fois la surface de Paris en France".

Et de préciser, non sans bon sens, que "Quand une espèce disparaît, on ne peut pas la recréer".

Xavier Allain