RMC

Compteur électrique intelligent: "A court terme, pas de différence sur la facture"

-

- - AFP

Linky, c'est un boîtier vert pomme qu'ErDF va venir installer dans votre tableau électrique d'ici 2021. Objectif: faire des économies d'énergie. Mais dans les faits, c'est un peu plus compliqué.

Le nouveau compteur électrique intelligent Linky va bientôt arriver chez vous. D'ici 2021, 35 millions de compteurs vont être installés. Les premiers boîtiers ont été mis en place mardi.

L'objectif: réaliser des économies d'énergie car ce boîtier intelligent va nous dire en temps réel par internet notre consommation électrique, quels appareils consomment le plus… Et selon l'Ademe (Agence pour le développement et l'emploi), à long terme, il doit nous faire économiser 10% sur notre facture. Mais en pratique, ce n'est pas si simple.

A Lyon, ce type de boîtier est expérimenté depuis 2010 et pour certains utilisateurs rencontrés par RMC, ça n'a pas changé grand-chose. C'est le cas pour Nicolas, qui reste sceptique: "On a la consommation en kilowatt-heure, la puissance maximum, la puissance de référence, mais je ne sais pas à quoi ça correspond, est-ce que c'est plus ou moins que l'an dernier? Ça n'a pas vraiment changé grand-chose".

"Savoir exactement quelle est la consommation du moment"

Et c'est bien ce que Michel Boutard reproche à ce nouveau compteur. Pour le président de l'UFC Que Choisir du Rhône, il faudrait qu'ils soient encore plus faciles à comprendre: "Peut-être avoir des afficheurs déportés dans notre logement pour savoir exactement quelle est la consommation du moment en watt ou en euros".

Jean-Pierre Rochette, vice-président de l'UF du Rhône renchérit: "L'idéal serait d'avoir une valeur en euros qui s'affiche en permanence, il faut qu'il calcule une facture en permanence. Techniquement je ne sais pas si on sait faire. Le bénéfice à court terme profite à ERDF, les gens ne verront pas la différence sur la facture d'électricité. On évoque 1% mais ce ne sera guère plus".

Un site pour suivre sa consommation

Un site internet pour suivre en temps réel sa consommation est bien expérimenté, mais il est réservé à seulement 1000 abonnés. Les résultats sont pourtant encourageants selon Patrick Rakotondranahy, le directeur d'ERDF à Lyon: "82% des utilisateurs de ce service qui ont cette capacité à suivre leur consommation ont modifié leur comportement vers des comportements beaucoup plus économes". Et en plus de Linky, les Lyonnais vont devoir s'habituer à d'autres compteurs intelligents, pour l'eau et pour le gaz, d'ici quelques mois.

La rédaction avec G.Windrestin