RMC

COP21: quand nos appartements sont en surchauffe

L'Ademe recommande 19°C dans les pièces à vivre

L'Ademe recommande 19°C dans les pièces à vivre - AFP

REPORTAGE - Alors que la France accueille la Cop 21, qu'en est-il de nos attitudes au quotidien en faveur de la planète? Sauver l'environnement cela commence chez soi et plus précisément en réglant comme il faut son chauffage. Illustration dans un appartement du XVIIème arrondissement de Paris.

Produire de l'énergie pour chauffer, c'est forcément créer des gaz à effets de serre. Baisser le thermostat de son radiateur, c'est un peu baisser le thermostat de la planète... Alors que le chauffage représente 67% des dépenses énergétiques dans un logement (chiffres de l'Ademe en 2012), l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie estime que pour se chauffer sans gaspiller, 19°C dans les pièces à vivre, et 16°C dans les chambres, c'est largement suffisant.

"Entre 21 et 22°C? La température idéale"

Mais les habitudes ont la vie dure: on chauffe parfois bien au-delà du raisonnable. Illustration dans le XVIIème arrondissement de Paris, chez Dorothée. Elle vit en colocation dans un appartement de 90m², sans double-vitrage, un radiateur dans chaque pièce… Un appartement dans lequel il fait bon, limite chaud. "Il fait entre 21 et 22°C, confirme Dorothée, un œil sur le thermomètre du salon. Pour moi, c'est la température idéale. Quand je travaille, je n'ai pas froid. C'est vraiment parfait".

Elle confie cependant "râler parfois" auprès de ses colocataires car elle "trouve qu'il fait froid". Du coup, "ils ont augmenté le chauffage", ajoute-t-elle en souriant. Depuis combien de temps ont-ils mis en route leurs radiateurs? "Début novembre, quand il y a eu une vague de froid, se souvient cette jeune enseignante. Et on ne l'a pas arrêté depuis".

"Normal de vivre en pull en hiver"

Et pourtant, il ne fait plus si froid dehors, une dizaine de degrés ce jeudi à Paris. Sacrifier un peu de confort pour des économies, c'est ce que conseille l'Agence de l'environnement. Florence Clément, chargée de l'information pour l'Ademe, explique même que c'est bon pour la planète: "Nos logements sont très chauffés, parfois trop. Or produire de l'énergie pour chauffer, c'est forcément émettre des gaz à effet de serre".

"Baisser son chauffage de 20 à 19°C, cela permet de faire de faire 7% d'économie sur sa facture, par an, certifie-t-elle. Alors un petit degré en moins, c'est un pull en plus, c'est ne pas se promener pieds nus chez soi… On a tendance à vouloir rester dans la même situation de confort au printemps/été comme en hiver mais en fait c'est normal de vivre avec un pull en hiver". Mais le meilleur moyen de faire des économies de chauffage demeure de bien isoler son logement.

L'Ademe préconise les températures suivantes:

- Salle de bain, quand on l'utilise : 22 °C

- Entrée, dégagements, WC : 17 °C

- Nuit ou absence pendant la journée : 16 °C

- Pièces inoccupées ou absence de plus de 24 heures : 12/14 °C

- Pièces à vivre: 19°C

- Chambres: 16°C

M.R avec Pierre Rigo