RMC

Des vendanges toujours plus précoces à cause de la chaleur

Le réchauffement de la planète influe également sur les vendanges, la date de ces dernières avance chaque année un peu plus.

Le mois d’août vient à peine de commencer et c’est déjà le coup d’envoi des vendanges. Ca se passe avec une semaine d’avance par rapport à l’an dernier dans le Sud Ouest. Les fortes chaleurs de ces derniers mois ont favorisé le mûrissement rapide des grains de raisins.

Sur les 250 hectares du domaine Lafage, entre Canet en Roussillon et Cabestany dans les Pyrénées-Orientales, les vendangeurs s’activent entre les rangées sous 31 degrés.

"On a une vendange assez saine cette année"

Avec une semaine d’avance, ils récoltent jusqu’à 8 hectares de muscat petit grain à la main chaque jour. Yann est l’un d’entre eux, pour lui, pas de grosse différence avec l’an dernier si ce n’est un détail: la chaleur suffocante.

"La différence c’est le temps, c’est qu’il fait très chaud et il faut s’adapter à la chaleur."

Un soleil de plomb et des températures élevées qui ont permis le développement des grains tout en les préservant des maladies, comme l'explique Emmanuel Imbernon, technicien au domaine.

"On a une vendange assez saine cette année. C'est dû principalement au climat, les températures qu’on a eu. On a eu très beau temps donc ça permet d’avoir des vendanges peut-être un peu plus en avance et plus saines"

Une chaleur également dévastatrice

Des fortes chaleurs qui ont tout de même laissé quelques traces dans le vignoble. Rien que sur la parcelle vendangée jeudi, environ 35% des grappes ont été brûlées par la chaleur et la sécheresse. Des pertes qui poussent Eliane Lafage, gérante du domaine à réfléchir à des solutions pour s’adapter à l’avenir.

"Aujourd’hui on s’adapte avec les cépages qu’on a, les moyens qu’on a. Mais bon, on commence a penser peut-être à plus tard, il y aura peut-être d’autres cépages, après ce sera peut-être des vignes d’altitude pour favoriser la fraîcheur. Peut-être qu’il faudra arracher certaines vignes qui souffrent trop du manque d’eau et aller plus vers l’altitude." 

Des vendanges qui vont maintenant durer jusqu'au mois d’octobre et le début de l’automne. 

Estelle Henry (avec J.A.)