RMC

Etes-vous prêts à payer 1 euro l'oeuf... pour le bien-être des poules?

Fabien Sauleman, président et co-fondateur de Poule House, fait le pari du bien-être animal. Il travaille avec des éleveurs qui s'engagent à ne pas tuer leurs poules dès que leur courbe de pont diminue.

Vous ne le savez sans doute pas, mais les œufs que vous achetez sont pondus par des poules qui seront systématiquement abattues dès que leur courbe de ponte diminue. Soit 18 mois en moyenne. Et ce quel que soit son mode d'élevage, en cage ou en plein air.

Fabien Sauleman a donc décidé de prendre en compte le bien-être des poules et a créé Poule House, une marque qui garantit que les poules "meurent de mort naturelle". Car si les poules sont envoyées à l'abattoir vers 18 mois, elles peuvent vivre 4 à 8 ans encore.

Envoyées en Afrique après l'abattage

Et leur trajectoire ne s'arrête pas aux portes de l'abattoir: "Une fois tuées, elles sont envoyées dans des containers frigorifiques en Afrique pour être consommées ce qui va déstabiliser les filières qui essaient de se développer sur place", a-t-il pointé ce matin sur RMC.

L'enseigne propose donc des boites d'œufs à 3,99 euros les 6, 5,99 euros pour la version bio. "Un prix qui correspond au bien-être animal et au mode de production qu’on essaye de créer", a souligné Fabien Sauleman. 

P.B.