RMC

Grandes marées: la mise en garde des préfectures bretonnes alors que 9 personnes sont mortes depuis le début de l'année

Les grandes marées sont accompagnés de forts courants et les promeneurs peuvent être surpris par la montée des eaux.

Alors que neuf personnes sont mortes depuis le début de l'année dans les Côtes d'Armor à cause des grandes marées, les préfectures de Bretagne lancent un appel à la prudence alors qu'un nouvel épisode démarre aujourd'hui, en plein milieu des vacances scolaires.

Le phénomène qui n’est pas sans risques pour les pêcheurs à pied et les personnes, enthousiastes à l'idée de découvrir des zones habituellement sous l'eau, est accompagné d’un courant plus fort et les promeneurs doivent redoubler de vigilance pour ne pas se laisser emporter par la montée de la mer.

"Ces éléments sont de toute façon plus forts que nous"

De nombreuses personnes sont attendues ce dimanche à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Les vagues immenses, brisées sur la jetée avec à la clé des photos spectaculaires sont le quotidien de Sandy et sa famille qui vit au rythme de ces grandes marées.

"Même si on habite ici, c’est un vrai spectacle". Si les membres de la famille se rapproche du rivage, ils restent prudents en toute circonstance.

"C’est intriguant, on a envie d’y aller mais il y a beaucoup de gens qui sont parfois inconscients. On apprend à nos enfants la prudence vis-à-vis de ces éléments qui sont de toute façon plus forts que nous", explique Sandy.

"Une différence entre la marée basse et la marée haute d’environ 11 mètres 20"

Avec un coefficient attendu de 111, quelques minutes suffisent pour se mettre en danger.

"Le coefficient va être très important, il y aura une différence entre la marée basse et la marée haute d’environ 11 mètres 20. On va donc avoir des courants très importants. Les gens doivent être attentifs lorsque la mère remonte pour ne pas se faire isolé sur un caillou ou un banc de sable", prévient Sylvain Ruellan, de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) à Saint-Malo.

En Europe, Saint-Malo est réputé pour avoir les plus grands coefficients de marées. Le numéro d'urgence en mer est le 196. Le numéro pour la radio marine est le le 16

Laura Taoutchanov (avec Guillaume Dussourt)