RMC

Lutte contre la pollution automobile: quelles sont les villes qui font le plus d'efforts?

Greenpeace France publie une étude ce mercredi sur les mesures mises en place par les 12 plus grandes villes françaises en matière de transport et de lutte contre la pollution de l'air. Si Paris et Grenoble s'en sortent avec les honneurs, Nice et Marseille sont en bas du classement.

Quelles sont les villes qui font le plus d'efforts pour lutter contre le "tout voiture"? Greenpeace France a dévoilé mercredi une étude où elle compare, pour la première fois, toutes les mesures mises en place par les 12 plus grandes villes françaises en matière de transport et de lutte contre la pollution de l'air. 

En haut du classement, Paris et Grenoble sont les villes les plus entreprenantes pour bannir les véhicules les plus polluants et offrir des alternatives aux conducteurs. 

Starsbourg, Nantes, Toulouse, Bordeaux ou encore Lyon font preuve de volontarisme mais peuvent mieux faire, selon Greenpeace. La palme des cancres revient à Marseille et Nice, lanternes rouges du classement. 

La cité phocéenne ne prévoit aucune mesure pour restreindre la circulation des véhicules les plus polluants, déplore ainsi Greenpeace. Les transports en commun sont limités à 5 lignes de métro et de tramway et il n'y a aucun réseau de vélo en libre service. 

Situation similaire à Nice: aucune ambition affichée pour libérer la ville des véhicules diesel et essence, les infrastructures pour les cyclistes restent insuffisantes, pas de garages à vélos, trop peu de pistes cyclables. Seule avancée notable, la ville a prévu, cette année, une subvention pour les acquéreurs de vélos électriques.

Juliette Droz & X.A